19/03/2012

.

LA FRATERNITE SAINT-PIE X SUR LE POINT DE CLAQUER LA PORTE

 

À l’issue d’une rencontre au Vatican, le 16 mars, avec Mgr Fellay, supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X et successeur de Mgr Lefevre, au cours de laquelle le cardinal Levada, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, a remis à ce dernier l’évaluation de sa réponse au préambule doctrinal proposé le 14 septembre 2011, la Congrégation a publié un communiqué invitant Mgr Fellay « à bien vouloir clarifier sa position », « la position qu’il a exprimée n’étant pas suffisante pour surmonter les problèmes doctrinaux qui sont à la base de la fracture entre le Saint-Siège et la Fraternité ».

 

Selon le Père Lombardi, directeur de la salle de Presse du Saint-Siège, le pape veut faire tout son possible pour éviter une conclusion très douloureuse. La réponse de Mgr Fellay est attendue d’ici à environ un mois.

 

On a presque envie de dire "Tout ca pour ca ?"  Pour ma part, cette congrégation n’a pas sa place dans l’Eglise catholique. Elle s’apparente davantage à une secte qu’à une congrégation proche des idéaux humanistes et pacifiques du Christ.

 

D’autre part, si l’extrémisme ne mène à rien de bon si ce n’est à faire des dommages collatéraux, l’Eglise a tout intérêt à pacifier ses rangs sous peine de voir un peu plus ses bancs désertés. Tout ce qui n'apporte pas la paix n'est pas signe de Dieu.... Mgr Williamson en est un exemple. Le problème est que les gens croient en Dieu, le prie dans le secret de leur chambre mais se passent des sacrements. A l'image du siècle, la foi devient de plus en plus individualiste. Le signe de paix semble ne plus avoir la cote.

 

 

 

Mgr Fellay

15:14 Écrit par Daniel

Les commentaires sont fermés.