02/03/2012

.

LONDRES : UNE MESSE DESTINEE AUX GAYS

A Londres, dans le quartier de Soho, l’église Notre-Dame de l’Assomption accueille régulièrement une messe spécialement destinée aux homos. Une initiative très critiquée notamment à travers une vidéo, postée sur Internet, accusant les organisateurs de ces « messes de Soho » de dispenser un enseignement sur l’homosexualité non conforme à celui de l’Église catholique, selon le Catholic Herald.

Archevêque de Westminster et président de la conférence des évêques d’Angleterre et du Pays de Galles, Mgr Vincent Nichols a apporté son soutien indirect à cette paroisse londonienne en confirmant la validité d’une structure destinée aux gays de son diocèse.

L’Eglise catholique condamne souvent officiellement ce qu’elle accepte officieusement avec quelques dérives comme les prêtres adultères, mariés ou pédophiles. Si la transparence semble être à l’ordre du jour au Vatican, il semble que l’Eglise demeure inflexible en matière de sexualité, même si elle relève du jardin secret pour la majorité des prêtres. Il faut à tout prix sauver les apparences quitte à faire le grand écart.

On aura beau préférer le terme « union » à celui de « mariage », le simple fait d’assister à une messe est droit fondamental. Si le désir de s’unir à Dieu lors d’un office est présent comme celui de se confesser, c’est que Dieu le permet. Tout simplement, peu importe le catéchisme.

 

Mgr Nichols

 

09:01 Écrit par Daniel

Les commentaires sont fermés.