06/02/2012

.

EXORCISME AU VATICAN

 

Dans un livre à paraître demain, le Père Gabriele Amorth révèle que Benoît XVI a pratiqué des exorcismes lors d’une audience générale. Le Vatican ne confirme pas mais admet la possibilité. Des extraits du livre ont été publiés par l’hebdomadaire italien « Panorama ».

 

Le Père Amorth, exorciste du diocèse de Rome, y révèle que le pape aurait « guéri », par une simple bénédiction, deux hommes prétendument possédés par le démon lors d’une audience générale au Vatican en 2009.

 

Cet épisode se serait produit lors de l’audience générale du mercredi, place Saint-Pierre. Le Père Amorth raconte ainsi comment deux hommes ont pu, avec l’aide de deux assistantes du prêtre exorciste, accéder au secteur réservé aux personnes malades et handicapées afin de s’approcher au maximum du pape. Ce dernier, remarquant l’agitation qui avait pris les deux hommes à son passage en papamobile, ne se décomposa pas en voyant ces deux êtres possédés, avant de les exorciser.

 

« Le pape lève un bras et bénit les 4 personnes. Pour les deux possédés c’est une secousse furieuse, raconte le Père Amorth, (…) puis ils reviennent à eux et ne se souviennent plus de rien ». Plus étrange, le prêtre exorciste raconte que les deux hommes, après avoir été fortement secoués, sont tombés « 3 mètres en arrière ».

 

Dans l’extrait publié dans l'hebdomadaire, le Père Amorth fait aussi le récit de deux exorcismes similaires réalisés par Jean Paul II au cours d’audiences générales. Ces deux évènements, intervenus l’un en 1982 et l’autre en 2000, avaient déjà été racontés par le célèbre exorciste en 2003.

 

Le pape, comme tout évêque, a le pouvoir de prononcer des exorcismes. Autrement, « personne ne peut légitimement prononcer des exorcismes sur les possédés, à moins d’avoir obtenu de l’Ordinaire (l’évêque, ndlr) du lieu une permission particulière et expresse », affirme le Code de droit canon.

 

Ajoutons que le Père Amorth est souvent critiqué pour sa propension à faire parler de lui, que ce soit dans la presse et dans des ouvrages où il détaille ses séances d’exorcisme, tout en regrettant que de nombreux prêtres ne prennent pas le sujet au sérieux et se plaignant que Satan à quasi le champ libre pour accomplir ses méfaits. 

 

Pour ma part, moins j'en entend parler, mieux je me porte. C'est une question de paix intérieure. Dieu n'est présent que là où régne le calme et la paix. Par conséquent, je préfère éviter l'agitation et les agitateurs.

 

 

 

 

08:03 Écrit par Daniel

Les commentaires sont fermés.