30/08/2011

.

BOSTON : PUBLICATION D’UNE LISTE DE PRETRES ET DIACRES PEDOPHILES

 

Le cardinal Sean O'Malley, archevêque de Boston, a publié une liste de 159 prêtres de son diocèse accusés d'actes de pédophilie depuis 60 ans.

 

"L'archidiocèse évalue continuellement sa politique et ses pratiques pour s'assurer que ses efforts de protection de l'enfance et de prévention des abus sexuels soient encore renforcés. Dans ce but, j'ai décidé de partager les informations que nous avons au sujet du clergé accusé d'avoir abusé sexuellement de mineurs", a écrit le cardinal dans une lettre expliquant cette décision sans précédent.

 

La liste des prêtres et diacres accusés de pédophilie depuis 1950 se trouve sur un portail Internet dédié aux scandales des abus sexuels.

 

"C'est un pas de plus vers la reconnaissance de notre responsabilité pour les fautes du passé, un pas de plus pour réaffirmer notre engagement à protéger les enfants de notre Eglise". "Ayant rencontré des centaines de victimes, je sais pertinemment les cicatrices qu'elles portent. Et je porte en moi chaque jour la douleur de l'échec de l'Eglise". "Mon plus grand espoir est que les efforts, que j'annonce, offrent un certain réconfort à ceux qui ont souffert d'abus sexuels par le clergé et que cette initiative les aide à guérir", a-t-il expliqué.

 

La liste contient les noms de prêtres et de diacres condamnés par la justice américaine et par l'Eglise. Elle fait référence également à des cas pour lesquels la culpabilité des prêtres n'a pas été démontrée. 25 prêtres suspectés, puis innocentés, font l'objet d'une seconde liste.

 

En 2002, c'est le diocèse de Boston qui avait été l'origine des révélations des abus sexuels commis par le clergé américain. Il avait alors été démontré que les prédécesseurs du cardinal avaient étouffé les divers cas dont ils avaient eu connaissance. Depuis sa nomination en juillet 2003, l'archevêque de Boston s'investit pour que justice soit faite et que de tels abus ne se reproduisent pas.

 

Je ne suis pas persuadé que la publication de cette liste serve à grand-chose si ce n’est pour se donner bonne conscience. Il faut avant tout que la justice fasse son travail et condamne les coupables comme n’importe quel citoyen. Tout ce que l’on peut espérer, c’est davantage de transparence au sens où dès qu’un cas d’abus est connu, une enquête sérieuse soit menée puis que la justice soit saisie si nécessaire. Jeter des noms en pâture au public est purement symbolique.

 

Lutter contre la pédophilie des prêtres demeure aussi difficile que de lutter contre la prostitution. C’est malheureusement un puits sans fond.

 

La solitude et le manque affectif des prêtres n’a jamais été aussi problématique dans la mesure où les charges qui pèsent sur leurs épaules n’ont jamais été aussi lourdes et les tentations aussi nombreuses. Je plains les nouvelles recrues.

 

Le besoin d’exutoires s’avère souvent criant ce qui explique un besoin de proximité notamment via les chats de discussion ou comme je l’ai vécu personnellement, la nécessité d’une certaine mise à distance …

 

 

 

 Cardinal Sean O'Malley

08:32 Écrit par Daniel

Les commentaires sont fermés.