28/07/2011

.

LA TOMBE DE L’APOTRE PHILIPPE DECOUVERTE EN TURQUIE

 

Une équipe d'archéologues dirigée par l'Italien Francesco d'Andria a affirmé avoir retrouvé à Pamukkale, l'antique Hiérapolis (ouest de la Turquie), la tombe de Saint Philippe, l'un des douze apôtres de Jésus Christ, rapporte l'agence Anatolie.

"Nous tentons de retrouver depuis des années la tombe de Saint Philippe (...) Nous l'avons finalement trouvée dans les décombres d'une église que nous avons mis au jour il y a un mois", a souligné l'archéologue qui travaille depuis plusieurs années en Turquie.

Il a précisé que la tombe n'avait pas encore été ouverte. "Un jour elle le sera sans doute. Cette découverte est d'importance majeure pour l'archéologie et le monde chrétien", s'est félicité l'archéologue.

Originaire de Galilée, l'actuel Israël, Philippe fut l'un des disciples du Christ. Il serait parti évangéliser des régions d'Asie Mineure et aurait été lapidé puis crucifié par les Romains à Hiérapolis, en Phrygie.

L'actuelle Pamukkale est un site touristique connu pour ses eaux thermales et ses roches sédimentaires, les travertins blancs, d'où son nom qui signifie "château de coton" en turc.

Pour rappel, saint Philippe est né à Bethsaïde en Galillée, sur les bords du lac Tibériade comme Pierre et André. Il fut, comme André, un disciple de Jean-Baptiste avant de suivre Jésus.

Jean rapporte comment il a été appelé par Jésus et comment il a présenté à celui-ci son ami Nathanaël. C'est à lui que Jésus s'adresse avant la première multiplication des pains (Jean, VI 5-7) et à qui les païens se présentent avant d'approcher Jésus (Jean, XII 21-22). C’est encore lui qui demande à Jésus de leur montrer le Père (Jean, XIV 7-12).

Les nouvelles de ce type sont tellement rare qu’il vaut mieux rester sur la défensive tant les chrétiens ont déjà été trompé les années précédentes avec notamment la pseudo tombe du Christ ou reliques saintes. Attendons que le Vatican s’exprime sur le sujet.

 

14:41 Écrit par Daniel

Les commentaires sont fermés.