23/05/2011

.

BELGIQUE : DIX MOIS DE PRISON POUR USURPATION D’IDENTITE SUR UN SITE GAY

 

Un hétéro liégeois de 24 ans a appris par des amis qu'il était inscrit sur le site de rencontres Gaypax. Lorsqu’il s’est rendu sur le site, il a découvert que depuis six mois, une photo de lui était associée à son nom, son prénom et le recensait comme célibataire.

 

Sa présence sur le site a eu des conséquences sur sa vie privée et a engendré des problèmes relationnels et des moqueries homophobes qui l’ont obligé à déménager. En conséquence, il a décidé de porter plainte.

 

L’enquête a permis d'identifier l’usurpateur soit un jeune bruxellois de 29 ans qui n'a jamais répondu aux convocations de la justice. Il a finalement été condamné par défaut à une peine de dix mois de prison ferme pour faux en informatique.

 

A ce jour, le mobile de l’usurpation reste inconnu. A noter l’excellente collaboration entre le site Gaypax avec la Federal Computer Crime Unit en Belgique chargé d’une partie de l’enquête et qui collabore aussi avec Facebook. Une dizaine de plaintes parviennent chaque mois à l’organisme.

 

La mission de la Federal Computer Crime Unit est la lutte contre la criminalité ICT (Information and Communication Technology), notamment pour protéger le citoyen de snouvelles formes de criminalité dans la société virtuelle. Elle consiste aussi à soutenir la lutte contre la pédophilie et fraudes diverses sur internet.

 

Si la lourdeur de la peine est principalement due au refus de l’usurpateur de comparaître, elle démontre également que l’impunité n’existe plus sur internet. C’est rassurant lorsqu’il y a malversations mais inquiétant pour la liberté d’expression. 

 

 

  FCCU

08:33 Écrit par Daniel

Les commentaires sont fermés.