16/05/2011

.

VATICAN : NOUVELLES MESURES EN MATIERE DE PEDOPHILIE

 

Le Vatican a ordonné aux évêques de déférer devant la justice les membres du clergé suspectés de pédophilie et de les empêcher d'exercer un ministère dangereux pour les mineurs, après les scandales qui ont ébranlé l'Eglise catholique.

 

Dans une lettre circulaire, le préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, le cardinal Levada, souligne la nécessité de "procédures claires et coordonnées" à appliquer contre "l'abus sexuel de mineurs" et demande aux évêques de les "compléter" d'ici un an.
 
"L'obligation de donner une réponse adéquate aux cas éventuels d'abus sexuels commis à l'égard de mineurs par des clercs dans son diocèse, figure parmi les responsabilités importantes de l'évêque diocésain", insiste le cardinal, qui donne donc à l'évêque un rôle central dans la lutte contre
la pédophilie.
 
Il rappelle que Benoît XVI avait déjà promulgué en 2010 une instruction concernant la pédophilie au sein du clergé. Les évêques ont jusqu'à la fin du mois de mai 2012 pour faire parvenir à la Congrégation des directives complétées.
 

La même année, le père Cantalamessa, prédicteur du Vatican, avait comparé en présence du pape, "l'attaque concentrique et violente" infligée à l'Eglise, suite à l'affaire des prêtres pédophiles, aux "aspects les plus honteux de l'antisémitisme". La gaffe avait suscité l'indignation du monde juif. Il avait finalement dû faire des excuses auprès des victimes. 

Un des points majeurs évoqués par le cardinal Levada - beaucoup moins médiatisé que la cardinal Ratzinger en son temps - est d'exiger que les membres du clergé suspects de pédophilie soient déférés aux autorités civiles compétentes, en "suivant toujours les prescriptions des lois civiles".
 
La lettre circulaire exclut un retour du clerc au ministère public si ce ministère présente un danger pour les mineurs ou un scandale pour la communauté. 
 

Bonne initiative si ce n’est qu’elle aurait déjà pu être prise bien plus tôt. Les actions en justice des victimes belges contre le Vatican ainsi que la menace de plusieurs parlementaires de remettre en cause la dotations pubique versée à l'Eglise de Belgique ont peut-être pesé dans la balance.

 

 

14:45 Écrit par Daniel

Les commentaires sont fermés.