15/04/2011

.

BELGIQUE : L’ANCIEN EVEQUE DE BRUGES NE SE CONSIDERE PAS COMME UN PEDOPHILE

 

L'évêque de Tournai Guy Harpigny a réagi avec "stupéfaction" aujourd’hui dans le quotidien « De Standaard » à l'interview télévisée de l'ex-évêque de Bruges Roger Vangheluwe exilé par le Vatican en France pour se faire soigner. Ce dernier a minimisé la portée d'actes sexuels avec ses neveux.

Evêque francophone de référence au sein de la conférence épiscopale pour les affaires d'abus sexuels impliquant des clercs, Guy Harpigny n'a pas ménagé ses critiques :

"je suis terriblement déçu. C'est comme si tout ce qui s'était passé ne signifiait rien. Et cela pour quelqu'un qui a eu douze mois de temps pour réfléchir. C'est très triste. C'est un homme malade qui a parlé, ou tout simplement est-ce la réaction normale d'un pédophile. Je ne comprends pas".

"Je pense que tout le monde sera d'accord pour dire que l'Eglise a énormément évolué durant l'année écoulée. Nous avons beaucoup parlé des victimes. Il y a eu la Commission d'enquête parlementaire, on évoque des indemnisations... Mais je n'ai rien retrouvé de tout cela dans l'interview", a indiqué Guy Harpigny.

 

Pour rappel, dans l’interview, l’ex-évêque ne se considère pas comme un pédophile et avoue avoir abusé de son deuxième neveu âgé de 8 ans pendant deux ans. Il a donné de l’argent non pour acheter son silence mais pour des frais médicaux.

 

Reste que la sanction provisoire plutôt indulgente du Vatican risque de s’alourdir considérablement suite à l'interview dont les propos relève de l'inconscience et de la psychiatrie. 

 


 

15:02 Écrit par Daniel

Les commentaires sont fermés.