12/04/2011

.

KTO EN BELGIQUE

La crise aidant et la foi diminuant, on assiste actuellement à la multiplication des collaborations. C’est ainsi que va naître un partenariat entre KTO, la chaîne de télévision catholique française, et les médias catholiques de Belgique.

Une conférence de presse est prévue demain à Bruxelles puis le 14 avril, un plateau de personnalités de l'Eglise en Belgique rassemblé autour de Philippine de Saint-Pierre (Directrice générale adjointe et directrice des programmes KTO) en direct depuis la basilique de Koekelberg.

Une nouvelle chaîne de télévision va voir le jour, fruit d'une synergie entre les médias catholiques belges et la chaîne française KTO, sur le bouquet de Belgacom TV (canal 299).

Qui dit changement, dit aussi nouveau look, nouveaux logos et nouveau site d'information disponible en continu. L'hebdomadaire catholique belge « Dimanche » prépare une nouvelle maquette dont le résultat sera visible dans les semaines à venir.

Ces nouveautés seront présentées à la presse par Luc Tielemans, Administrateur délégué des Médias Catholiques et de Vincent Redier, Président KTO. Ils seront entourés du Père Tommy Scholtes, Directeur Rédaction Médias Catholiques, de Christian de Pennart, Directeur général KTO, de Philippine de Saint-Pierre, Directrice générale adjointe et directrice Programmes KTO, de Dominique Le Hodey, Président KTO Belgique et de Jean-Charles De Keyser, Président du Conseil d'Administration de Skynet et Vice président de Belgacom TV.

A l'occasion du lancement de la diffusion de KTO en Belgique, Mgr Léonard livrera ses convictions pour l'avenir de l'Eglise belge en direct depuis la basilique de Koekelberg. Des reportages et un débat avec différentes personnalités permettront d'éclairer les liens que les Belges entretiennent aujourd'hui avec le catholicisme. Les scandales de pédophilie,  le rapport à l'institution,  la vie des paroisses, la formation du clergé ou la crise politique seront débattus...

Si KTO était déjà disponible via le satellite en Belgique, on ne peut que se réjouir du dédoublement de la chaîne, en espérant qu’elle sera aussi distribuée par d’autres distributeur comme Numéricable. Il est vrai que les catholiques belges devaient jusqu’à présent se contenter d’une radio et d’une petite émission sur la RTBF chaque semaine.

 

LES PRETRES EN CD

 

Ils ont vendu près de 800 000 exemplaires de leur premier CD intitulé « Spiritus Dei », le but étant de financer la restauration de la chapelle de Notre-Dame du Laus. Vu le succès du premier, un deuxième album a été mis en chantier et sortira le 25 avril prochain.

 

Composé de Jean-Michel Bardet, curé de la cathédrale de Gap et ex-élève du conservatoire de Lyon, du père Charles Troesch, ancien des Petits chanteurs à la Croix de Bois, et de Joseph Dinh Nguyen Nguyen, séminariste, musicien et chanteur autodidacte, « Les Prêtres » ont aussi donné une dizaine de concerts qui leur a permis de rencontrer près de 25 000 personnes.

 

L’intégralité des revenus d'artistes est reversée à l'association caritative Spirale présidée par Mgr di Falco, initiateur du projet dont le principe est d’adapter les mélodies du répertoire classique et d'interpréter quelques unes des chansons préférées des Français.

 

Comme il l'avait fait dans Spiritus Dei, Mgr di Falco a repris la plume pour illustrer les thèmes du "Lac des cygnes" de Tchaïkovski et de "L'hymne à la joie" de Beethoven. Cependant, plusieurs chansons profanes composeront aussi l’album dont l'adaptation du poème de Francis James illustrant les mystères du Rosaire.

 

On ne peut que saluer l’initiative de publier un cd à des fins non commerciales. Cependant, je reste étonné qu’il remporte un tel succès alors qu’il existe nombre de cd du même genre dont on ne parle jamais. Il s’agit probablement d’une question de promotion.

  

 

BELGIQUE : EXIL POUR L’ANCIEN EVEQUE DE BRUGES ACCUSE D’ABUS SEXUELS

 

La Congrégation pour la Doctrine de la Foi, compétente pour juger les délits les plus graves commis contre les mœurs, a examiné le cas de Mgr Roger Vangheluwe, ancien évêque de Bruges.

 

Elle a décidé que, même si les faits d’abus sexuels commis sur la personne de son neveu sont prescrits selon les normes du droit canonique, Mgr Vangheluwe doit quitter la Belgique et entreprendre une période de traitement spirituel et psychologique.

 

Mgr Vangheluwe, qui depuis sa démission a vécu dans des endroits différents dont deux abbayes flamandes puis l’annonciature apostolique à Bruxelles, a quitté la Belgique pour la France.

 

La décision est plutôt indulgente. En ce qui me concerne, je l’aurais réduit à l’état laïc. Pour rappel, les avocats des victimes belges d'abus sexuels au sein de l'Eglise vont assigner le Vatican pour "comportement négligent et délibérement fautif." Ambiance. 

 

 

11:16 Écrit par Daniel

Les commentaires sont fermés.